3 conseils pour renforcer votre stratégie de recrutement

Dans cet article, je vous donne 3 conseils pour renforcer votre stratégie de recrutement. Ces conseils sont simples et faciles à mettre en place pour à la fois les petites entreprises comme pour les plus grandes. Vos annonces d’emploi sont généralement le premier contact avec candidat alors faites de cette étape un souvenir inoubliable. Les jobboards classiques sont parfois inutiles ou inefficaces. Remettez toujours en question sur leur utilisation et soyez présent ou votre cible se trouve. Attirer c’est un lourd travail, alors soigner l’intégration et l’onboarding pour engager et fidéliser le collaborateur sur le long terme.

 1 # –  L’annonce un véritable outil de communication

💡 Marketez votre offre

Avant même la rédaction de votre annonce, vous devez vous poser les questions suivantes :

  • Quel est l’objectif de votre annonce ?
  • Quelle est votre cible ?
  • Quels sont les attentes et les besoins de votre cible ?
  • Quel est le critère qui vous différencie de vos concurrents ?

Ces questions vont vous aider à avoir de la matière pour écrire votre annonce.  L’offre de recrutement peut être comparée à une offre de séduction. Votre annonce doit autant séduire que repousser les candidats en non-adéquation avec la culture de l’entreprise et ses valeurs.

Avez – vous effectué une prise de brief pour cerner la demande de recrutement de votre manager ou du chef de secteur ?

Une prise de brief, mais qu'est-ce que c'est ?

Vous pouvez me dire que vous avez la fiche de poste et que cela suffit pour écrire une annonce. Vous avez tort et raison à la fois.

En effet, vous pouvez simplement vous fier à la fiche de poste de l’entreprise pour rédiger votre annonce. Mais est-ce que cela suffit pour vous démarquer ? Est- ce que cela suffit à séduire les candidats que vous visiez ?

La réponse est NON. Il est important d’aller plus loin que la fiche de poste. Faire une prise de brief va vous permettre de comprendre l’environnement du futur candidat, l’état d’esprit du recrutement et les détails qui feront la différence dans le choix du candidat.

Je m’explique. Une fiche de poste d’un technicien de maintenance dans une entreprise est le plus souvent unique. Néanmoins en fonction des secteurs ou des filiales, des subtilités apparaissent qui peuvent changer les exigences du sourcing.

Cette phase permet aussi de mettre en confiance le manager de proximité et qui en cas d’insatisfaction vous permettra de le renvoyer face à ses contradictions.

💡 Soyez précis et transparent dans votre annonce 

Dans une annonce, certains éléments sont obligatoires pour attirer les potentiels et dissuader les autres candidats. Les éléments indispensables sont :

  • Le titre avec les mots clés
  • Date de démarrage
  • Type de contrat et durée de celui-ci
  • Les missions
  • Les compétences hiérarchisées
  • Le salaire et les avantages

Vous allez me dire que jusque-là je ne vous apprends pas grand-chose ! Oui pourtant je vois encore beaucoup d’offres d’emploi ou ils manquent un ou plusieurs éléments.

La plupart du temps, c’est le salaire et la « réelle » durée du contrat qui manquent à l’appel. D’après l’APEC, les annonces de recrutement précisant le salaire et ses avantages génèrent 80% de clics supplémentaires.

Vous pouvez ajouter aussi des éléments essentiels à votre offre pour satisfaire la curiosité de vos prospects :

  • Le contexte de recrutement
  • l’environnement de travail
  • une présentation du manager et de l’équipe
  • le processus du recrutement
  • le parcours d’intégration

Sachant qu’une entreprise sur 2 se trouve dans des difficultés pour trouver les compétences nécessaires à son développement. Ces éléments vont vous permettre de vous différencier de vos concurrents et de la masse d’offres d’emploi.

une bonne offre d'emploi est constituée de 3 élements

Oui, certes certains jobboards ne vous permettent pas d’intégrer ses éléments puisqu’ils limitent les caractères. Voici les raisons pour lesquelles je vous invite à créer un site carrière ou une landing page.

Votre communication démarre dès l’offre d’emploi et non comme certains pourraient encore le penser sur les réseaux sociaux ou sur le site web.

Sachez que dans la quête de nouveaux talents, on peut aller encore plus loin.

💡 Ajoutez du contenu vidéo

 Dans vos annonces, vous pouvez y ajouter une vidéo. Aujourd’hui, la vidéo est l’outil marketing N°1 pour se différencier sur vos annonces.

On pense directement de mettre en scène son offre d’emploi, mais pas forcément ! Vous pouvez réaliser une vidéo de l’équipe qui cherche son futur collègue. Pensez aussi à la possibilité de mettre en avant le manager dans une vidéo. Le manager pourrait se présenter ou expliquer ses attentes et les futures missions du collaborateur.

La seule limite est votre imagination. Au-delà d’une vidéo en ligne, vous pouvez aussi mettre en place un chat avec un de vos collaborateurs qui prendre la parole et répondra aux sollicitations des futurs candidats.

2 # – Remettre en question vos jobboards actuels 

⚡- Jouez la carte du réseau pour recruter  

Quand on pense recrutement, on pense jobboard. On prend la fiche de poste et nous avons tous fait le fameux « ctrl+c » suivi d’un « ctrl+v ».

Néanmoins, on oublie souvent le réseau. De quoi est – il composé votre réseau ? Il est composé de candidats que vous avez contactés, mais dont le profil ne correspondait pas exactement aux exigences de votre manager.

C’est tout ? Non bien évidemment. Il y a aussi toutes les possibilités que vous offrent les collaborateurs par le biais de leurs connaissances amicales, scolaires…. Je parle bien entendu de cooptation.

C’est un levier très puissant pour recruter à moindres frais de nouvelles compétences pour l’entreprise. Dans votre stratégie de recrutement, il est indispensable de mettre en place un système de cooptation pour aider vos collaborateurs à vous aider à trouver les compétences nécessaires à l’évolution de leur entreprise.

La cooptation en entreprise : une stratégie de recrutement payante

Ce système de cooptation ne fonctionnera que si votre collaborateur est bien dans votre entreprise. Vous ne proposez pas un restaurant à un ami dans lequel vous avez mal mangé ! C’est un peu la même chose pour les entreprises.

SI vous en avez mis un en place et qu’il ne fonctionne pas, je vous invite à vous poser les bonnes questions.

⚡- Mettez en place des évènements pour recruter  

Dans le cadre de votre stratégie de recrutement, certaines offres sont difficiles à pourvoir. Ainsi je vous invite à faire preuve de créativité pour recruter vos talents.

SI vous recherchez des talents dans la tech, pensez à créer un challenge tech. Si vous recherchez des profils avec des exigences sur les softs skills, il est possible d’organiser un “escape game” comprenant des candidats, des recruteurs et des managers.  Pendant la partie, vous pourrez évaluer les softs skills que vous souhaitez.

Ce type d’évènement permet de se focaliser plus sur les compétences que sur l’expérience. Si vous êtes une petite structure, vous pouvez tout simplement créer des évènements sur les réseaux sociaux, créer un challenge en ligne.

C’est ici que j’ai envie de vous dire qu’il faut sans cesse remettre en cause l’utilisation des jobboards. Le plus intéressant est de mettre en place des KPI c’est-à-dire des indicateurs pour connaitre la performance des canaux ou jobboards que vous utilisez.

En fonction des résultats, vous pourrez réfléchir à d’autres moyens ou d’autres canaux pour recruter.  

⚡- Les réseaux sociaux, un atout mal exploité

En ce qui me concerne les réseaux sociaux, dans la plupart des entreprises ils sont très mal exploités. Les entreprises s’y intéressent dès lors qu’il n’arrive plus à recruter par les outils classiques. Au travers d’un souhait d’un virage numérique, ils utilisent les réseaux sociaux.

Une fois que l’entreprise accepte d’être présente sur les réseaux sociaux, la stratégie (si on peut appeler cela une stratégie) consiste à bombarder à coups de « je recrute » « je recherche » « rejoignez-nous ».

Seulement, cette stratégie ne fonctionne pas. En effet, les réseaux sociaux sont utiles pour attirer et fidéliser les candidats ou les collaborateurs. La finalité des réseaux sociaux n’est pas de convertir les prospects en collaborateurs.

Servez-vous des réseaux sociaux pour communiquer sur votre entreprise, la marque employeur, les valeurs, les coulisses de l’entreprise, les métiers, les savoir-faire, les équipes, les salariés, la vie de l’entreprise, les réussites, mais aussi les difficultés.

Dès lors que vous avez exploité toutes ses pistes, vous pouvez utiliser de temps en temps les publications pour votre recherche de compétences.

En dehors de cette étape de l’offre d’emploi et des jobboards, vous devez être attentif à l’intégration des candidats. Vous avez déjà tellement dépensé en énergie pour trouver le candidat, ne gâchez pas tout le travail à cause d’une mauvaise intégration.

La stratégie de recrutement se poursuit avec la mise en place d’un process d’intégration.

3 # – Soigner l’intégration des candidats

Votre stratégie de recrutement doit se poursuivre au-delà de la contractualisation du contrat avec le candidat.

1/3 des candidats abandonnent pendant les périodes d’essai ! Il est donc important de prêter une attention toute particulière à l’intégration de vos salariés.

Où en êtes-vous actuellement ? Quel est votre process d’intégration ? Combien de temps dure l’intégration du candidat ?

💡 L’accueil une étape stratégique

L’accueil du candidat dans l’entreprise est une étape importante. Faites preuve d’empathie durant cette phase. Le candidat a pris d’énormes risques jusqu’à présent surtout si vous l’avez débauché.

 Le candidat a quitté une entreprise dans l’espoir de trouver ses attentes comblées. D’ailleurs connaissez-vous les attentes de votre nouveau collaborateur ? Non ! Et bien, c’est justement le moment propice pour le découvrir et établir une relation sereine et fidèle sur le long terme.

Les premières heures, les premières journées et les premières semaines sont des phases déstabilisantes pour votre nouveau collaborateur. Votre stratégie de recrutement consiste à consolider votre travail de communication. Vous devez ainsi créer un accueil qui consiste à rassurer et mettre à l’aise vos collaborateurs.

Le plus simple est de préparer l’accueil de votre collaborateur en apportant une attention sur son futur environnement de travail et ses outils comme l’ordinateur, ses accès, sa caisse à outils, ses équipements individuels de protection, son badge et autres.

Je vous invite à créer un parcours d’intégration (accompagné ou non) au sein de l’entreprise. Prévoyez aussi un temps convivial pour faire plus amples connaissances avec le salarié et les équipes. Cela permet de renforcer les liens d’appartenance et de comprendre les rôles et les missions de chacun dans l’entreprise.

Cette première étape étant réalisée, prenons garde à l’onboarding !

💡 L’ Onboarding, une étape essentielle pour engager vos salariés.

Quand on parle d’onboarding on pense uniquement de rendre les nouveaux collaborateurs opérationnels le plus rapidement possible. Ce n’est pas tout à fait exact ! L’entreprise y gagne beaucoup en prenant le temps d’immerger les nouveaux collaborateurs dans leurs valeurs et leur culture d’entreprise.

Il est possible d’imaginer une chasse au trésor au sein de l’entreprise par exemple. Le premier collaborateur ou la première équipe, qui regroupe tous les objets de la liste, remporte la partie.

Une autre facette de la chasse au trésor : constituez une chasse sous forme d’énigmes sur l’histoire, les évènements, les valeurs de l’entreprise. Cette chasse au trésor permet au-delà de l’aspect du jeu de renforcer les liens entre les différents collaborateurs et d’intégrer de manière plus efficace les nouveaux collaborateurs au sein des différentes équipes.

Un process d’onboarding efficace améliore la cooptation, le sentiment d’appartenance, l’engagement des salariés et sa fidélisation.

process onboarding en entreprise

Cette stratégie de recrutement basée sur l’onboarding permet aussi de vérifier les attentes et les besoins des nouveaux collaborateurs. Pendant ces temps d’intégration, il est possible de découvrir les attentes de votre collaborateur.

Cette étape est importante pour engager les collaborateurs sur le long terme. Si vous découvrez que l’attente du nouveau salarié est avoir une vision claire sur l’évolution possible au sein de la structure, vous pourrez ainsi commencer dans quelques mois à élaborer un parcours de développement des compétences.

💡 Le rapport d’étonnement, un outil indispensable

Si vous êtes un adepte de l’amélioration continue alors le rapport d’étonnement est fait pour vous !  

Ce rapport d’étonnement est un entretien formel ou non pour définir les étonnements du nouveau salarié. Ces rapports étonnements peuvent être établis sur des aspects positifs, mais aussi négatifs. Le but étant de prendre du recul pour améliorer les process et la stratégie de recrutement de l’entreprise. Ces rapports d’étonnement peuvent avoir lieu à différents moments :

  • Lors du process de recrutement,
  • Lors de la phase d’accueil
  • dans les premiers  6 mois au sein de l’entreprise,
  • un an après l’entrée dans l’entreprise.
  • Même avant le départ d’un salarié

Améliorer votre process vous permettra d’être toujours en avance sur les pratiques. C’est un mal nécessaire pour renforcer votre attractivité de votre entreprise aux yeux des candidats.

Et vous, que mettez-vous en place au sein de votre entreprise pour renforcer votre stratégie de recrutement ? Dites- le moi en commentaire

Rebecca MUSELET

Fondatrice de Pep’s Marketing. Après 10 ans dans le domaine du recrutement, j’aide les entreprises à développer et pérenniser leur 1er levier de compétitivité : leur capital humain, grâce au marketing RH.🚀

Cet article vous a-t-il été utile ?

Merci pour votre réponse ! Rendez-vous très vite pour le prochain article !